MNF Archit Tt 1 : Installations architecturales

Samedi 3 mars – 19h00 à 02h00 Avenue Paul Héger

Durant la Museum Night Fever, l’Avenue Paul Héger sera transformée par des installations architecturales. Au-delà du simple porte-drapeau, un châssis de peintre, support de l’œuvre, sera utilisé comme balise dans l’espace urbain. Inspiré des travaux de Sol Lewitt et à partir d’un protocole simple et d’une réflexion sur la géométrie du cube, la structure modulaire a été imaginée pour se décliner à l’infini. Par le simple assemblage de tasseaux de deux longueurs différentes, une multiplicité de structures sont possibles, déclinant le motif du cube. Disposées le long de l’Avenue Paul Héger, les structures créées, semblables mais variées, créent une dynamique visuelle et accompagnent visiteurs et passants jusqu’à l’exposition Highlights.

MNF Archi Tt 2 : Transformation du sas du bâtiment F1

Samedi 3 mars – 19h00 à 02h00 Bâtiment F1

Durant la Museum Night Fever, les étudiants d’Architecture vous inviteront à redécouvrir le bâtiment F1 de façon innovante. L’entrée du bâtiment F1 sera transformée en sas hermétique par des jeux de lumières et de fumée.

MNF Anamorphose

A partir du samedi 3 mars – 19h00 Bâtiment F1 – 1e étage

Pour l’occasion, le bâtiment F1 se transforme au moyen d’anamorphoses, déformations réversibles d’une image à l’aide d’un système optique.

MNF Pole Dance Migrations

Samedi 3 mars – 19h00 à 02h00 Hall du bâtiment F1

Lors de la Museum Night Fever, des démonstrations et initiations de Pôle Dance vous attendront dans le hall de la salle Allende. Venez vous essayer à cette dance trop peu connue. Envolez-vous avec nous lors de la Museum Night Fever… Au programme, Migrations. Un spectacle de la compagnie Ana Cembrero, mêlant avec magie danse aérienne et contemporaine. Et après ? Baptême de l’air, guidé par les artistes, avec une initiation à la Pôle Dance ! Migrations : Deux femmes. Une dans l’air, une autre sur le point de s’envoler. Ensemble, elles nous proposent un moment de réflexion poétique sur la migration du corps humain. Ensemble, elles font voler en éclat les clichés existants autour de la Pôle Dance.

MNF DJ Set

Samedi 3 mars – 19h00 à 02h00 Hall du bâtiment F1

Programmation
19h - 20h30 Dexterr
20h50 - 00h10 Fox Adam (The Babel Orchestra)
00h10 - 02h00 Adrien, Sub et Texture

MNF Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

Samedi 3 mars – 19h00 à 02h00 Du 3 au 30 mars

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

jour off

SOIREE INAUGURATION

18.00/23.00 - Campus du Solbosch – Bâtiment K + R42 + F1

Le lundi 5 mars 2018, les quatre expositions portées par le festival Bruxelles, Libre Culture seront inaugurées par l’intermédiaire de vernissages itinérants.
Programmation du parcours

Exposition Bâtiment K (2e étage)
Etudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles (ArBa-ESA)
Exposition "Peintures Multi-Usages"
Exposition Bâtiment K (1er étage)
Etudiants de l’INRACI
Exposition "Diversité"
Performances peinture et graffiti : Denis Meyer + Musique Junior Goodfellaz
Départ pour le bâtiment R42 - Performance : Kermesz à l’Est
Exposition Bâtiment R42
Collectif – L’Intervalle (La Cambre)
concert - Peet(77) Performances : Skate
Départ pour la salle Allende – Performance : Kermesz à l’Est
Exposition Bâtiment F1 – Salle Allende
Exposition "Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB"
DJ’s - Bar

OPAC - Représentation du Collectif bruxellois "Les Meutes"

19h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

19h00:Ouverture des portes
20h00: "In solidum" (C'est l'amitié qui a brûlé dans cette piscine)

prix libre

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 14h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Happening : Adrien, Sub et Texture

12.00/13.00 - Avenue Paul Héger

Des sons qui oscillent, se balancent, s'accumulent, se frottent et s'entrechoquent dans un cocon d'énergie naturelle, de basses profondes et de vagues teintées de la couleur orangée du soleil.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K –

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

PARCOURS SCULPTé

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Atelier de Musiques Révolutionnaires

15.00/18.00 - Cercle d’Histoire ULB

Révolte et révolution imprègne tous les domaines de notre société, la musique n’y échappe pas. Musiques révolutionnaires et révolutions dans musique seront le sujet de cet atelier aux travers de discussions, débats, découvertes de morceaux et d’artistes.

Conférence du Cercle d’Histoire
« Mai ’68 : une révolution »

19.00/22.00 - Bâtiment H

Dans le cadre de sa Semaine Historique, le Cercle d’Histoire de l’ULB organise une conférence sur la révolution de mai ’68 et son héritage jusque nos jours. Valérie Piette, historienne de l’époque contemporaine et professeure ordinaire à l’ULB en Histoire et Etudes de genres, nous retrace les revendications, actions, débouchés et héritages de cette période souvent fantasmée.

OPAC - Représentation du Collectif bruxellois "Les Meutes"

19h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

19h00:Ouverture des portes
20h00: "In solidum" (C'est l'amitié qui a brûlé dans cette piscine)

prix libre

Rencontre « Des institutions politiques représentatives ? »

17.00/18.30 - PointCulture ULBIxelles

En 2019 les élections européennes, fédérales, communautaires et régionales. Mais le vote est-il devenu l’alpha et l’oméga de notre démocratie représentative, le seul et unique moment où les citoyens peuvent concrètement influencer le politique ? La politique serait-elle trop sérieuse et complexe pour que de simples citoyens s’impliquent activement à la fabrication de l’action publique ? Pour ce faire, il faudrait que d’autres dispositifs de démocratie participative ambitieux et efficaces existent, permettant un rééquilibrage entre citoyens et élus.
Et à cet égard, le mécanisme de tirage au sort de représentants de la population (sénateurs et sénatrices tiré.es au sort) assure-t-il réellement la diversité de la population, en tenant compte des inégalités, des rapports de domination ou encore du désintérêt d’une partie de la population pour la politique?

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 14h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Initiation au graffiti
Cabinet Double Mafia

13.00 - Avenue Paul Héger

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Le street art envahit les murs du Solbosch ! Chaque mardi du mois de mars, retrouves-nous sur l’Avenue Paul Héger pour une initiation à l’art urbain en compagnie de professionnels. Chaque semaine, de nouveaux artistes et un nouveau projet où échange et créativité iront de concert pour la réalisation d’une œuvre éphémère. Tu n’as pas pu te rendre à l’initiation ? Pas de problèmes car, que tu sois amateur ou artiste confirmé, Bruxelles Libre Culture met à ta disposition des structures de libre expression au sein du campus pendant toute la durée du festival, pour te permettre de laisser, toi aussi, ton empreinte sur le Solbosch ! Viens t’exprimer !

Happening : Conservatoire royal de Bruxelles « Jazz Together »

12.30 - Avenue Paul Héger

Durant l’année académique, le Conservatoire royal de Bruxelles, PointCulture ULB Ixelles et ULB Culture proposent des Midis Musicaux. Les élèves de Manuel Hermia revisitent les grands standards du Jazz. Un vent de fraîcheur sur le répertoire.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 14h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

OPAC Cercle de Jazz et de Musique Improvisées

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Tokyo, star de cinéma

18.30/20.30 - PointCulture ULB Ixelles

Peu de villes ont autant fasciné les cinéastes étrangers : de Samuel Fuller, filmant dans la maison de bambou le Tokyo de l’après-guerre à Sofia Coppola (Lost in Trabnslation), en passant par Sydney Pollack, Wim Wenders ou Alain Corneau. Tokyo, ville sans centre constituée d’un agglomérat de quartiers-villages, est bien sûr au cœur du cinéma japonais avec l’accent porté chez Yasujirô Ozu ou Hirokazu Kore-Eda sur les relations familiales et le conflit entre la tradition et la modernité. Mais nous n’oublierons pas le courant fantastique ou la sci-fi avec l’incoutournable Godzilla ni les yakuzas de Seijun Suzuki et de Tadeshi Kitano.

Du son sur tes tartines « Le rap au féminin »

13.00/14.00 - PointCulture ULB Ixelles

Le rap est-il une affaire d’homme ? La scène féminine hip-hop est pourtant bien présente depuis le début. Déjà active dans les années 70, elle explose dans les années 80/90 avec de grandes dames telles que Queen Latifah, Missy Elliott ou encore Lauryn Hill… Les rappeuses n’ont aujourd’hui plus peur d’affronter leurs homologues masculins et s’assument. Drogue, sexe, racisme, violence, sont des thèmes qu’elles abordent avec autant de rage que les hommes… Voici nos arguments en forme de morceaux pour vous convaincre. Non, le rap n’est pas une affaire d’homme.

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

Kid’s day – Journée des enfants et des familles

9.30/11.30 et 14.00/16.00 - Campus du Solbosch

Les enfants sont aussi mis à l'honneur durant le festival Bruxelles, Libre Culture. Venez découvrir avec eux les ressources cachées du campus !

Au programme de notre Kid’s Day, le 7 mars: visites guidées des expositions et du campus Solbosch, carnet ludique, initiation au street art par des professionnels et goûter gratuit !

Quand ? Accueil dès 14h, activité de 14h30 à 16h30, suivi d’un goûter
Qui ? enfants de 7 à 12 ans accompagnés de leurs parents
Où ? Bâtiment F1, devant l’entrée de la salle Allende
Comment ? Inscription par mail : blc@ulb.ac.be

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

Happening Kearo Zenn Quartet

12.00/13.00 - Scène NENU - Avenue Paul Héger

GNM Brazil Trio
Pierre Gillet, Kenzo Nera et Guillaume Malempré sont trois jeunes musiciens professionnels issus d'horizons différents, qui partagent l'amour des musiques laissant la part belle à l'improvisation, et le jazz en particulier. Sous une formule inhabituelle (harmonica, guitare, percussions), le trio vous propose d'avec eux explorer la richesse du répertoire brésilien, de découvrir les rythmes plein d'énergie et les mélodies chantantes de cette tradition.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

OPAC - "Nain'contournable" par le 'TUL'

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Mesdames et messieurs, il est l’heure pour vous d’être époustouflés. Les contes ne sont pas morts. Ils existent toujours. Vous pensez les connaitre ? Détrompez-vous. Les contes des frères Grimms, les princesses de Disney ne sont plus ceux qui vous ont fait rêver. La civilisaconte a bien grandi et bien changé. Vous êtes perplexes ? Vous n’êtes pas les seuls. Une petite troupe de théâtre a, il y a peu, rencontré un nain, le nain Grincheux. Sortant de la Civilisaconte, il leur a raconté son histoire, sa vie, ses petits problèmes de nain. Entre mensonges et amour, entre caractères de cochon et soi-disant idées ingénieuses, comment les amis vont-ils se sortir du micmac dans lequel ils se sont embourbés ?

Féminisme en scène

19.00/2.00 - Foyer Culturel du Solbosch

Le 8 mars, Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes (et non pas Journée de la Femme qui offre de super promotions aussi bien sur les produits ménagers que de beauté), nous rappelle que le combat n’est pas fini, que l’invisibilisation des femmes est toujours bien présente, que les stéréotypes et constructions sexistes ne nous lâchent pas. Une programmation de femmes artistes, concernées et engagées, fera vibrer, par l’intermédiaire de leur art, de leur musique et de leurs textes, la scène du Foyer pendant toute la nuit. Viens donc en profiter et les écouter avec nous !

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

happening

12.00/13.00 - Scène NENU - Avenue Paul Héger

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

OPAC - "Nain'contournable" par le 'TUL'

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Mesdames et messieurs, il est l’heure pour vous d’être époustouflés. Les contes ne sont pas morts. Ils existent toujours. Vous pensez les connaitre ? Détrompez-vous. Les contes des frères Grimms, les princesses de Disney ne sont plus ceux qui vous ont fait rêver. La civilisaconte a bien grandi et bien changé. Vous êtes perplexes ? Vous n’êtes pas les seuls. Une petite troupe de théâtre a, il y a peu, rencontré un nain, le nain Grincheux. Sortant de la Civilisaconte, il leur a raconté son histoire, sa vie, ses petits problèmes de nain. Entre mensonges et amour, entre caractères de cochon et soi-disant idées ingénieuses, comment les amis vont-ils se sortir du micmac dans lequel ils se sont embourbés ?

# Kino Loop #2

12.00/18.00 - PointCulture ULB Ixelles

Lors du Kino Loop, une compilation de courts et moyens métrages produits par l’AJC ! sera projetée en boucle de 12h à 18h. Ce mode de projection est librement inspiré des cinémas de gare allemand, les Bali-Kino.
L’Atelier Jeunes Cinéastes est un atelier de production bruxellois ouvert à tous, qui produit des films « no-budget ».
Nous vous proposons de découvrir 4 films par l’atelier au PointCulture ULB.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Atelier Théâtre de l’ULB

12.30/13.30 - Avenue Paul Héger

Cette présentation est un essai de l'Atelier Théâtre de l’ULB autour du thème de la Révolution. Lors de cette année académique, nous fêterons les cent ans de la Révolution et Cinquantaine "Mai 68". En partant de ces événements, nous nous sommes demandé « Qu’est-ce que la Révolution ? », individuellement, nationalement ou internationalement. Autour de ce thème, nous avons élaboré la création “Révolutionnaire et subversive”. Prenez place autour de Podium le 9 mars 2018 à 12h.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Happening Atelier Théâtre

Du 3 au 30 mars

Spectacle "Voix d'espace" - Ecoculture asbl Espérance perdue de l'harmonie entre l'espace et la musique. Naissance de douces et belles mélodies slaves au travers de la musique électronique et la cacophonie violente des bruits quotidiens. Un mélange étonnant des genres et des époques : musique folklorique, électronique et voix lyrique.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

14h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

Projection : 120 battements par minute

18.45 - Local UA4.222

Pendant une semaine, chaque soir sera l’occasion d’une expérience cinématographique. En partenariat avec le Cinéphage, ces projections permettront d’explorer différents univers. Une introduction par des étudiants en Arts du spectacle permettra une entrée plus précise sur le sujet. « Des hommes des Dieux », « Get out », « Huitième jour », « 120 battements par minute » seront à l’affiche.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 14h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

LEWINSKI

12.00/13.00 - Avenue Paul Héger

Lewinski est un trio bruxellois de Noise Pop fondé en 2016.
.
Lewinski is a power three-piece from Belgium and the UK. Meeting randomly in Brussels, the three drew on a healthy pedigree past of guitar noise bands, ranging from bassist Ruth’s punk rock shows in Afghanistan (Echobelly, White City) to guitarist Fred’s (The Poontang’s Explosion). Finding a mutual longing for the days of small labels and hand-drawn fanzines, the three came together in 2016 to write songs to form the soundtrack to your bedroom angst : « Grunge is not dead, it just smells funny !

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

TOB - Soirée courts métrages

20h00 - Salle Delvaux - Bâtiment F1

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Vincen Beeckman - Photomaton

11.00/14.00

Particulièrement actif sur la scène artistique bruxelloise, Vincen Beeckman en est devenu, au fil des ans, une figure incontournable. A la fois programmateur à Recyclart, membre des collectifs BlowUp et des Oiseaux Sans Têtes, il est également l’auteur de nombreux projets socioculturels et d’un abondant travail personnel.
De prime abord, ce photomaton présente les aspects d’une cabine traditionnelle, une sorte d’isoloir dans lequel on prend la pose. Mais ici, au contraire d’un dispositif automatisé, le photographe en chair et en os, séparé par une vitre de son modèle, entame la conversation dans l’obscurité. Prenant alors les allures d’un confessionnal, le photomaton questionne, avec ses participants, la notion d’identité. Cette cabine insolite revisitée sera présente à l’ULB à l’occasion de Festival Bruxelles, Libre Culture, invitant les étudiants à participer à cette expérience unique ! Les photos seront à voir sur le site de la CENTRALE : centrale.brussels

OPAC - "Les Ogres" par 'Thank You For Coming'

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Les Ogres se délectent, se pourlèchent, se gavent et restent toutefois perpétuellement insatiables. Cela vous rappelle quelqu’un ? Votre voisin, votre femme ou peut-être même vos enfants ? Dans une société d’obèses qui exhorte à la maigreur anorexique, voici une histoire piquante où la bouffe perpétuelle et le glorieux gâchis nous mènent à cette question terrible : Dans un monde immoral à quoi sert la morale ?

Projection : Des hommes et des Dieux

18.45 - Local UA4.222

Pendant une semaine, chaque soir sera l’occasion d’une expérience cinématographique. En partenariat avec le Cinéphage, ces projections permettront d’explorer différents univers. Une introduction par des étudiants en Arts du spectacle permettra une entrée plus précise sur le sujet. « Des hommes des Dieux », « Get out », « Huitième jour », « 120 battements par minute » seront à l’affiche.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 14h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Happening Le Duophone

12h00 - 13h00

Le Duophone, c'est une flûte alto et un piano qui rêvent d'être un seul et même instrument. Ils se sont facilement approprié la musique du contrebassiste Charles Mingus qui nourrit fortement leur répertoire et leurs compositions. Ce jazz intimiste mélange improvisation, contrepoint rythmique et formes non-standards. Le Duophone s'associe à la chanteuse Katia Tchouvilkina qui ajoute une touche mystérieuse et poétique au répertoire.

Initiation au graffiti
Mattam

13.00 - Avenue Paul Héger

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Le street art envahit les murs du Solbosch ! Chaque mardi du mois de mars, retrouves-nous sur l’Avenue Paul Héger pour une initiation à l’art urbain en compagnie de professionnels. Chaque semaine, de nouveaux artistes et un nouveau projet où échange et créativité iront de concert pour la réalisation d’une œuvre éphémère. Tu n’as pas pu te rendre à l’initiation ? Pas de problèmes car, que tu sois amateur ou artiste confirmé, Bruxelles Libre Culture met à ta disposition des structures de libre expression au sein du campus pendant toute la durée du festival, pour te permettre de laisser, toi aussi, ton empreinte sur le Solbosch ! Viens t’exprimer !

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Tokyo, star de cinéma

18.30/20.30 - PointCulture ULB Ixelles

Peu de villes ont autant fasciné les cinéastes étrangers : de Samuel Fuller, filmant dans la maison de bambou le Tokyo de l’après-guerre à Sofia Coppola (Lost in Trabnslation), en passant par Sydney Pollack, Wim Wenders ou Alain Corneau. Tokyo, ville sans centre constituée d’un agglomérat de quartiers-villages, est bien sûr au cœur du cinéma japonais avec l’accent porté chez Yasujirô Ozu ou Hirokazu Kore-Eda sur les relations familiales et le conflit entre la tradition et la modernité. Mais nous n’oublierons pas le courant fantastique ou la sci-fi avec l’incoutournable Godzilla ni les yakuzas de Seijun Suzuki et de Tadeshi Kitano.

OPAC ImproVocation

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Du son sur tes tartines « Voyage dans les cœurs de Berlin »

13.00/14.00 - PointCulture ULBIxelles

LPortrait musical de cette capitale surprenante, multiple et polycentrique.
Bien sûr, les plans orthogonaux, les surfaces froides, les structures régulières. Certes, la rigueur et la justesse. Oui ; le minimalisme et la symétrie. Mais aussi, le romantisme, le goût de l’exotisme, les bifurcations spontanées, choix inattendus portés par l’appel du fun et surtout la dimension polycentrique de cette ville notablement touchée par la hypeculture.
De la très attendue techno minimale, déviant vers la dub éthérée d’Anika et de Rythm & Sound (Maurizio) en passant par l’abracadabrant Señor Coconut. Cette playlist croque un portrait musical de cette capitale surprenante et multiple.

Projection : Le huitième jour

18.45 -Local UA4.222

Pendant une semaine, chaque soir sera l’occasion d’une expérience cinématographique. En partenariat avec le Cinéphage, ces projections permettront d’explorer différents univers. Une introduction par des étudiants en Arts du spectacle permettra une entrée plus précise sur le sujet. « Des hommes des Dieux », « Get out », « Huitième jour », « 120 battements par minute » seront à l’affiche.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Atelier Chorale de l’ULB

12.30/13.30 mars - Scène NeNu – Avenue Paul Héger

La Chorale de l’ULB fut fondée en 1935 par Robert Ledent et reconstituée en 2010 à l’occasion des 175 ans de l’ULB.
En 2015, pour leurs 80 ans, ils organisèrent un concert qui rassembla pratiquement tous les choristes des années précédentes. François Bernard devint leur nouveau chef en 2016 et, en 2017, ils firent leur premier concert à l’ULB.

Depuis fin 2017, la Chorale s’est vue inscrite en tant qu’atelier culturel ULB Culture.
Elle offre ainsi le plaisir de chanter des chansons estudiantines harmonisées à 4 voix dans une ambiance conviviale à tous les membres de la communauté universitaire et organise régulièrement des concerts et animations.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

Projection : Get out

18.45 - Local AZ1.101

Pendant une semaine, chaque soir sera l’occasion d’une expérience cinématographique. En partenariat avec le Cinéphage, ces projections permettront d’explorer différents univers. Une introduction par des étudiants en Arts du spectacle permettra une entrée plus précise sur le sujet. « Des hommes des Dieux », « Get out », « Huitième jour », « 120 battements par minute » seront à l’affiche.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

MAC LISTER

12.00/13.00- Scène NeNu – Avenue Paul Héger

Artiste d’expression Anglophone, polyvalent, éclectique, à la plume parfois somber, antinomique et parfois controversée, il s’est forge un fascinant créneau musical autour du hip-hop, la Trap, l’afro style et la dance-hall, évoluant notamment au fil du temps, à la vision sensible des réalités sociales et à la maturité du vécu que ce dernier a accumulé.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

OPAC
Conservatoire royal de Bruxelles
"As-tu vu l'Univers quand il éternue?"

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

BIG BANG et nous sommes là.
BIG BANG tous constitués de poussière d'étoiles.
BIG BANG et nous voilà, ce corps céleste qui tente de saisir ce qui l'entoure.
BIG BANG quelque part, là où vous voudrez oublier la Terre et ses soucis…
BIG BANG ou y retourner.
BIG BANG Enfants de 'Univers, éteignons les lumières et regardons naître l'éternuement du monde.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

BADUM

12.00/13.00 mars - Scène NeNu – Avenue Paul Héger

Le groupe est né en 2014 à Bruxelles et a depuis connu plusieurs étapes et collaborations importantes avec notamment une touche de jazz apportée par un saxophone ou encore un projet commun avec le rappeur Le Dôme.

Se dirigeant aujourd’hui plutôt vers le rock alternatif avec inspirations électroniques et jazz, sa composition reste classique, avec basse, batterie, guitare, chant, mais poussant vers de nouveaux horizons et expérimentations musicales. Le trio rend ses concerts vivants et intrigants grâce à un esprit d’improvisation, fondement majeur du groupe.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

OPAC - Déborah - Nous sommes…

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

C’est l’histoire d’un transport en commun. Les voyageur/euse.s qui le visitent se connaissent ou se rencontrent. Ce sont des femmes, des hommes, avec ou sans handicap, de différentes origines et confessions religieuses. Ce qu’elles/ils ont en commun ? L'humour et le militantisme. Ces voyageur/euse.s mettent en évidence les inégalités d’une société qu’elles/ils aimeraient construire à leur image. Le message qu’elles/ils véhiculent est spontané et honnête.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

14h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

Samedi 3 mars – 19h00 à 02h00 Du 3 au 30 mars

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Festival du Film Scientifique de Bruxelles
"Soirée d'ouverture : Fiction?"

19.00 - Salle Dupréel – Bâtiment K

19h – 19h30 Interventions et Discours
19h30 – 20h25 IA : Votre nouveau cerveau – L’apprentissage profond (52’) Sciences et technique – France – 2017 Réalisé par Tao Favre

Avec le développement incessant de l’intelligence artificielle, la frontière entre réalité et science-fiction semble de plus en plus floue : les ordinateurs apprennent de manière autonome et résolvent des problèmes de plus en plus complexes, parfois mieux que les humains…

OPAC - Atelier Théâtre de l'ULB - 1ère représentation

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 14h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Atelier Orchestre de l’ULB

12.30/13.30 mars - Scène NeNu – Avenue Paul Héger

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Festival du Film Scientifique de Bruxelles

18.15/20.50 - Salle Dupréel – Bâtiment S



Toujours plus proche des étoiles
18h30 – 19h10 Muse (33’06’’)
Muse, la machine à explorer le temps MUSE, le Multi-Unit Spectroscopic Explorer, est l’un des derniers spectographes 3D. Véritable machine à remonter le temps, il traque les étoiles des confins de l’Univers. Découvrez l’aventure humaine et scientifique de sa création.

19h30 – 20h50 Let there be light (80’14’’)
La fusion nucléaire qui anime les étoiles serait une source d’énergie propre, abondante et peu couteuse. Les scientifiques d’ITER, mais aussi d’autres projets, parviendront-ils à en faire une réalité ?

OPAC - Atelier Théâtre 2ème représentation

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Rencontre avec YAMO Design

19.00 -Auditoire Victor Bourgeois - Campus Flagey

La conférence porte sur l’architecture contemporaine du Maghreb et plus particulièrement sur le travail de deux architectes, et designer algériens : YAMO et Corinne METRAH des bureaux Yamo Design et YA2. La conférence est une ouverture sur l’architecture Maghrébine actuelle et plus spécifiquement l’Algérienne. Par le choix de ces intervenants, nous espérons apporter quelque chose de nouveau aux étudiants et à la communauté facultaire. La conférence du concepteur Yamo « De l’objet à l’Architecture » retrace l’oeuvre d’une vie et son dévouement à l’architecture. Une intervention riche qui agrémentera les archives de conférence filmée dans le cadre facultaire. Nous avons aussi convié l’Ambassade et le consulat Algérien à la conférence

Impro-voc

20.00/22.30 - Local H2215

" Une surprenante soirée avec l'Improvocation"
Acteurs amateurs mais non moins chevronnés de la scène, les étudiants d’Impro-Vocation montrent leur talent au cours d’une joute d’improvisation. Ici, c’est par le geste, la parole et le silence que s’affrontent ces étudiants pour notre plus grand plaisir.
"Habituellement, on vous donne rendez-vous à la Salle Delvaux pour des matchs d’impro. Mais cette fois, c’est dans un auditoire et pour un concept inédit ! Enivrant, choquant, gênant, triste ou drôle, vous êtes susceptibles de passer par tous ces états. Vous pourrez peut-être aussi y croiser des pirates dans un sous-marin, Friends à la façon médiévale ou encore des étudiant-e-s en 2178. On fera tout pour vous faire voyager et vibrer."

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

S

12h00 à 14h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Initiation au graffiti
Hedi Baka

13.00 - Avenue Paul Héger

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Le street art envahit les murs du Solbosch ! Chaque mardi du mois de mars, retrouves-nous sur l’Avenue Paul Héger pour une initiation à l’art urbain en compagnie de professionnels. Chaque semaine, de nouveaux artistes et un nouveau projet où échange et créativité iront de concert pour la réalisation d’une œuvre éphémère. Tu n’as pas pu te rendre à l’initiation ? Pas de problèmes car, que tu sois amateur ou artiste confirmé, Bruxelles Libre Culture met à ta disposition des structures de libre expression au sein du campus pendant toute la durée du festival, pour te permettre de laisser, toi aussi, ton empreinte sur le Solbosch ! Viens t’exprimer !

BRANQUE

12.00/13.00 mars - Scène NeNu – Avenue Paul Héger

Branque, c’est un « Hip-Hop de Fragile » honnêtement assumé par deux tiches, se respectant l'un l'autre de façon distinguée. Entre hip-hop, chant et rap en français, en passant par le slam, ils abordent les rapports homme-femme et revendiquent une orientation « cloud rap » avec une guitare plus Old School funk dans un style Tom Misch. En espérant vous emmener sur l'itinéraire des Hommes saouls.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Festival du Film Scientifique de Bruxelles

18.15 - 21.55 - Salle Dupréel – Bâtiment S

Les pouvoirs du vivant

18h15 – 19h L’intelligence des arbres (45’)
19h45 – 20h40 Cannabis sur ordonnance (53’)
21h – 21h55 David Attenborough’s light on Earth

L'intelligence des arbres
Sur Terre, nous sommes entourés d'arbres. Mais saviez-vous que, même s’ils ne font pas partie du règne animal, ils ont la capacité de communiquer entre eux et de prendre soin de leur progéniture ?

Cannabis sur ordonnance Depuis longtemps, le cannabis est utilisé pour ses vertus thérapeutiques. Aujourd’hui, il pourrait soulager certaines maladies intraitables et divise les chercheurs, du fait de son utilité et de sa potentielle dangerosité.

David Attenborough's light n Earth
Enchanteresse et répandue de la terre ferme aux profondeurs des océans, la bioluminescence éveille la curiosité des scientifiques, qui veulent comprendre son fonctionnement, mais aussi sa raison d’être.

Printemps des Sciences - Sine - Une performance interactive physico-musicale

19H00-20H30- BOZAR Lab

Un voyage audiovisuel et interactif dans le monde des ondes ! En partant d'un simple sinus, Sine illustre, du point de vue du physicien et du musicien, la manière dont les producteurs de musiques électroniques envisagent le son et composent leur musique. Inscriptions obligatoires! Tarif : 5€ par personne

OPAC Concerts

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Deux groupes de musique dans le genre indifolk animeront la soirée. Groupes à préciser.

Docs à goûter « Maisha ni karata »

17.30 - PointCulture ULB Ixelles

En 1991, Philippe de Pierpont rencontre Zorito, Etu, Innocent, Philibert, Jean-Marie et Assouman.
Ces six enfants vivaient dans la rue, à Bujumbura (Burundi). Il leur a proposé de revenir les filmer aux moments charnières de leur existence. Maisha ni karata confronte les jeunes hommes de 2003, aux adolescents et enfants qu’ils étaient lors des tournages précédents. Que peuvent devenir des enfants qui ont vécu dans la rue dès l’âge de 6 ans ? Quel regard portent-ils maintenant sur le monde et sur eux-mêmes ?

Du son sur tes tartines « Vibes d’amour de Kinshasa »

13.00/14.00 - PointCulture ULB Ixelles

Zig zag de la pop kinoise de la fin des années 80 jusqu’au dernier hit fraichement sorti. Mettant le soukouss à l’honneur, cette playlist guidera les cœurs blasés à travers des états tantôt coquins tantôt rieurs. Des arrangements toujours classieux, des vibes pétillantes pleines de passion c’est un éclat de Kinshasa que l’on entend d’ici.

Conférence : La physique quantique se dessine

19.00 - Bâtiment H - Local H2215

Mathieu Burniat et Thibault Damour publient en 2015 « Le Mystère du monde quantique » aux éditions Dargaud. Mathieu Burniat est dessinateur de bandes dessinées et a publié de nombreux albums chez Dargaud et Thibault Damour est un physicien théoricien français de renom. Cette bande dessinée explique l’histoire de la physique quantique par le biais du dessin. En 2016, ils ont donné une conférence dessinée à l’université de Maine. Cette conférence donnée par Thibault Damour et illustrée par Mathieu Burniat, que nous aimerions reproduire à l’ULB, permet une belle rencontre de l’art et de la science, des domaines trop peu souvent réunis.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Didier Leemans – Sculpture à la tronçonneuse

12.30/14.00 - Scène NeNu – Avenue Paul Héger

Petite performance “tronçonnée”. C’est comme un jeu de limites, un dialogue fragile entre la matière et l’outil… Avec une tronçonneuse, je vais tailler un petit personnage. Le laisser sortir du tronc en essayant qu’il reste debout. C’est absurde mais je crois qu’il était déjà à l’intérieur du tronc.

Journée d’étude et d’échanges Musiques migrantes à Bruxelles - Conférence

9.30/16.30

Cette journée organisée en collaboration avec la Faculté de Philosophie et Sciences sociales(ULB), le Laboratoire de Musicologie (ULB) et le CIEREC (Université Jean-Monet, Saint-Etienne) rassemblera chercheurs/euses, acteurs associatifs et représentants du monde institutionnel.

Ses objectifs ?
Présenter et échanger les connaissances disponibles sur les musiques migrantes à Bruxelles, questionner les pratiques académiques et institutionnelles et envisager les possibilités futures pour valoriser ces patrimoines musicaux bruxellois.

Programme détaillé sur musicmadeinbrussels.wordpress.com

Infos et réservations (recommandées) : 02 420 37 27 – info@lavillaculture.be
Où ? Campus du Solbosch - Bibliothèque des Sciences Humaines, local NB.2.VIS - ULB, 50 avenue F.-D. Roosevelt – 1050 Bruxelles

Entrée libre

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

Printemps des Sciences
Argumenter en démocratie
La rhétorique comme exercice citoyen

19h00/21h30 - Brass-Art Digitaal Café - Molenbeek-Saint-Jean

L’objectif de cet atelier est d’acquérir des compétences démocratiques en offrant à chacun une boite à outils pour la prise de parole en public mais aussi pour développer un regard plus critique sur les grandes questions de société.Les défis de l’atelier permettent en outre aux participants de gagner en confiance dans l’expression de leurs points de vue. Inscriptions obligatoires!
http://sciences.ulb.ac.be/printemps/events/argumenter-democratie-rhetorique-exercice-citoyen/#1518603448540-0483aa26-571d

Printemps des Sciences
Hack a factory
Une performance interactive autour de nos objets

15h00/17h00 - ULB Solbosch - Bâtiment U - Porte A

Le hacking, pratique consistant à décortiquer (ou découper - to hack) un système pour mieux le comprendre et éventuellement le modifier, est au centre des nouveaux mouvements de DIY, de makers et du prototypage de manière générale. Le hacking représente également une manière de réfléchir, de concevoir, utilisée fréquemment dans le design d’objets de manière générale. Lors de cette performance, les participants seront au centre d’une expérience interactive visant à moquer l’industrie et ses processus de fabrication. L’occasion de découvrir l’envers du décors de nos objets, d’une manière ludique et pédagogique! Inscriptions obligatoires! http://sciences.ulb.ac.be/printemps/events/hack-a-factory-performance-interactive-autour-de-nos-objets/

Vincen Beeckman - Photomaton

11.00/14.00

Particulièrement actif sur la scène artistique bruxelloise, Vincen Beeckman en est devenu, au fil des ans, une figure incontournable. A la fois programmateur à Recyclart, membre des collectifs BlowUp et des Oiseaux Sans Têtes, il est également l’auteur de nombreux projets socioculturels et d’un abondant travail personnel.
De prime abord, ce photomaton présente les aspects d’une cabine traditionnelle, une sorte d’isoloir dans lequel on prend la pose. Mais ici, au contraire d’un dispositif automatisé, le photographe en chair et en os, séparé par une vitre de son modèle, entame la conversation dans l’obscurité. Prenant alors les allures d’un confessionnal, le photomaton questionne, avec ses participants, la notion d’identité. Cette cabine insolite revisitée sera présente à l’ULB à l’occasion de Festival Bruxelles, Libre Culture, invitant les étudiants à participer à cette expérience unique ! Les photos seront à voir sur le site de la CENTRALE : centrale.brussels

Festival du Film Scientifique de Bruxelles

18.30 - 22.30 - Salle Dupréel – Bâtiment S

Seul sur Mars

18h30 – 21h05 Seul sur Mars (151’)
21h30 – 22h30 Missions Mars : Le programme spatial européen entre rêves et réalité (60’)

Seul sur Mars
Comment feriez-vous pour survivre et rentrer chez vous si vous étiez abandonné sur une planète déserte ? Voilà la question posée par « Seul sur Mars » : Matt Damon, oublié sur la planète rouge, tente le tout pour le tout pour survivre et prévenir les siens.

Missions Mars : Le programme spatial européen entre rêves et réalité
Suivez l’évolution d’« ExoMars », la mission menée par l’agence spatiale européenne (ESA) en coopération avec l’agence spatiale russe Roscosmos qui vise à trouver des traces de vie sur la planète rouge.

OPAC CRoM

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Psychofest

18.00/23.00 - Agora

Cette année encore, le Cercle de Psychologie de l’ULB organise son PSYCHOFEST, un mini festival de musique éclectiques qui se déroule toute l’après-midi et se termine juste avant le TD PSYCHO, pour terminer la soirée en beauté. Nombre d’invités et d’artistes animeront la scène pour votre plus grand plaisir..

Programme Youssef Satts (rap)
Darkan (drum & bass)
Bagheera & Orgvm (mix électronique)

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

The Babel Orchestra

12.00/13.00 - Scène NeNu – Avenue Paul Héger

DJ depuis la fin des années 80, Fox Adam s'est fait connaître pour ses sets endiablés aux soirées mythiques du Dirty Dancing au Mirano. Il a fondé en 2008, avec Vito De Luca aka Aeroplane, Lullabies in the Dark, un duo produit sur le label électronique allemand Permanent Vacation. Depuis qu'Aeroplane poursuit une carrière internationale, Fox Adam s'est associé à Cédric Gilbert pour former The Babel Orchestra. Ils ont été rapidement remarqué par les directeurs artistiques des soirées Flashfoward, le célèbre DJ et producteur Fabrice Lig et Jean-Christophe Gobbe, pour devenir résidents au fameux Rockerill de Charleroi. Sans frontière musicale, traversant les genres, Fox Adam distille une musique subtile et pointue, loin des standards commerciaux. Parallèlement, il est professeur de criminologie à l'ULB et a toujours soutenu le projet de faire la fête tout en menant une vie professionnelle riche en surprises.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Festival du Film Scientifique de Bruxelles

18.15 -22.00 - Salle Dupréel – Bâtiment S

Entre menaces et découvertes

18h15 – 19h25 Chasing Quakes (53’)
19h45 – 20h45 Virus géants (52’)
21h – 22h00 Demain, tous crétin? (56’)


Chasing Quakes
Dans le centre de l’Italie, le séisme d’Amatrice survenu en 2016 fut dévastateur. Mais il permit aussi à des sismologues de collecter un nombre de données sans précédent. Ce film conte l’étude des tremblements de terre à travers leur histoire.

Virus géants
Découvertes scientifiques sans pareilles, les virus géants bouleversent la microbiologie en remettant en question la définition même d’un être vivant. Vivez la découverte de ces organismes étonnants et la révolution de la virologie.

Demain, tous crétins?
L’homme devient-il plus bête ? Entre baisse du QI et troubles de l’apprentissage, les chercheurs font face à une étonnante régression intellectuelle. Présents en permanence dans notre environnement, les perturbateurs endocriniens pourraient bien être à l’origine de ce déclin.

OPAC CRoM

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Conservatoire royal de Bruxelles – Jazz choir

12.30/13.30 - Point Culture ULB Ixelles

Durant l’année académique, le Conservatoire royal de Bruxelles, PointCulture ULB Ixelles et ULB Culture proposent des Midis Musicaux. Rendez-vous avec les élèves de Pete Churchill dans un programme alliant en toute liberté, jazz, pop et gospel. La voix aux multiples voies.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Printemps des Sciences - Sine - Une performance interactive physico-musicale

18H30-20H00- BOZAR Lab

Un voyage audiovisuel et interactif dans le monde des ondes ! En partant d'un simple sinus, Sine illustre, du point de vue du physicien et du musicien, la manière dont les producteurs de musiques électroniques envisagent le son et composent leur musique. Inscriptions obligatoires! Tarif : 5€ par personne

OPAC "Tout va bien"

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Une trilogie de Martin Crimp mise en scène par Enora Sbille et interprétée par Blanche Delhausse, Julien Louis et Nora Dinant.

Printemps des Sciences
Argumenter en démocratie
La rhétorique comme exercice citoyen

14h00/16h00 - Brass-Art Digitaal Café - Molenbeek-Saint-Jean

L’objectif de cet atelier est d’acquérir des compétences démocratiques en offrant à chacun une boite à outils pour la prise de parole en public mais aussi pour développer un regard plus critique sur les grandes questions de société.Les défis de l’atelier permettent en outre aux participants de gagner en confiance dans l’expression de leurs points de vue. Inscriptions obligatoires!
http://sciences.ulb.ac.be/printemps/events/argumenter-democratie-rhetorique-exercice-citoyen/#1518603448540-0483aa26-571d

Printemps des Sciences
Hack a factory
Une performance interactive autour de nos objets

14h00/16h00 - ULB Solbosch - Bâtiment U - Porte A

Le hacking, pratique consistant à décortiquer (ou découper - to hack) un système pour mieux le comprendre et éventuellement le modifier, est au centre des nouveaux mouvements de DIY, de makers et du prototypage de manière générale. Le hacking représente également une manière de réfléchir, de concevoir, utilisée fréquemment dans le design d’objets de manière générale. Lors de cette performance, les participants seront au centre d’une expérience interactive visant à moquer l’industrie et ses processus de fabrication. L’occasion de découvrir l’envers du décors de nos objets, d’une manière ludique et pédagogique! Inscriptions obligatoires! http://sciences.ulb.ac.be/printemps/events/hack-a-factory-performance-interactive-autour-de-nos-objets/

Festival du Film Scientifique de Bruxelles

19.15 - Salle Dupréel – Bâtiment S

19h15 - 19h30 Introduction
19h30 – 21h15 Plastic Ocean

Dans le centre du gyre de l’océan Pacifique, cet énorme tourbillon résultant des courants marins, des chercheurs ont trouvé plus de plastique que de plancton… « A Plastic Ocean » documente les effets néfastes du plastique décomposé en minuscules particules dans l’océan.

Rencontre « Bufférence : désigner le vainqueur »

14.00/18.00 - PointCulture ULB Ixelles

En proposant un format d'événement mêlant présentations, tables de discussion et buffet convivial, le projet We-Search ambitionne de proposer une nouvelle façon, plus interactive, de mettre en débat la recherche scientifique, produite par les étudiants. La Bufférence, c’est tout à la fois un buffet, une conférence, des tables de discussion, le lieu de débats en toute convivialité…

Entrée libre - Inscription souhaitée

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

14h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Printemps des Sciences
Hack a factory
Une performance interactive autour de nos objets

14h00/16h00 - ULB Solbosch - Bâtiment U - Porte A

Le hacking, pratique consistant à décortiquer (ou découper - to hack) un système pour mieux le comprendre et éventuellement le modifier, est au centre des nouveaux mouvements de DIY, de makers et du prototypage de manière générale. Le hacking représente également une manière de réfléchir, de concevoir, utilisée fréquemment dans le design d’objets de manière générale. Lors de cette performance, les participants seront au centre d’une expérience interactive visant à moquer l’industrie et ses processus de fabrication. L’occasion de découvrir l’envers du décors de nos objets, d’une manière ludique et pédagogique! Inscriptions obligatoires! http://sciences.ulb.ac.be/printemps/events/hack-a-factory-performance-interactive-autour-de-nos-objets/

Festival du Film Scientifique de Bruxelles

14.00 - Salle Dupréel – Bâtiment S

Famille

14h – 14h15 L’esprit sorcier « LE MAG » : Cultiver la terre autrement (15’)
14h30 – 15h30 Spy in the Wild : Intelligence (59’)
15h45 – 16h L’esprit sorcier “LE MAG” : L’âge de glace (15’)
16h - …. Le jardin extraordinaire (épisode à préciser)

L'esprit sorcier : Cultiver la terre ... Après des décennies de monoculture intensive, nos sols sont à bout de souffle. Afin de les soigner, il est temps de travailler avec la nature et d’apprendre à cultiver la terre autrement !
Spy in the Wild ... Suivez les supers espions de la BBC et entrez dans l’intimité des orang-outang, des loutres ou encore des écureuils. Vous serez émerveillé de découvrir l’intelligence dont font preuve ces animaux au quotidien.
L'esprit sorcier : Glace... Actuellement, la Terre est dans une période inter-glacière du cycle climatique. Au cours du cycle climatique, le climat évolue en fonction de divers paramètres et la Terre a ainsi connu l’Age de Glace. Apprenez-en plus sur cette évolution, mais aussi sur l'impact des activités humaines.
Le jardin extraordinaire - La ville de manchots Immiscez-vous dans la vie des manchots en Géorgie-du-Sud, mais aussi dans celle du présentateur Tanguy Dumortier qui tente de s'adapter aux conditions froides des Alpes françaises.

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

Printemps des Sciences - Sine - Une performance interactive physico-musicale

16H30-17H30- BOZAR Lab

Un voyage audiovisuel et interactif dans le monde des ondes ! En partant d'un simple sinus, Sine illustre, du point de vue du physicien et du musicien, la manière dont les producteurs de musiques électroniques envisagent le son et composent leur musique. Inscriptions obligatoires! Tarif : 5€ par personne

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

OPAC - Atelier Théâtre de l'ULB
2ème représentation

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Sip.18

9.00/18.00 - lieux divers

La Faculté d’Architecture initie une Semaine d’innovation pédagogique (SIP), semaine d’activités pédagogiques transversales aux étudiants et enseignants des bachelier et master. Cette semaine est organisée en milieu du second quadrimestre, juste avant Pâques. L’objectif de la SIP est d’expérimenter de nouvelles pédagogies de l’architecture. Elle est axée sur la conception, gestion et réalisation de projets in-situ avec des acteurs de terrain. La SIP s’adresse aux étudiant.e.s de BA3, MA1, Erasmus-in qui seront libérés des cours théoriques et de l’atelier, ainsi qu’aux enseignant.e.s et chercheurs.euses de la Faculté intéressé.e.s d’expérimenter des pratiques pédagogiques innovantes du type workshop in-situ, auto-construction, installations et relevés dans l’espace urbain.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 14h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Sabrina Njem

12.00/13.00 - Foyer Culturel – Campus du Solbosch (bât. F1)

Je m’appelle Sabrina Njem, je suis étudiante en deuxième année à l’ULB.
J’ai toujours adoré chanter et danser depuis mon plus jeune âge et d’aussi loin que je m’en souvienne, ces deux éléments ont toujours fait partie intégrante de ma vie. Ce sont d’ailleurs deux passions que j’ai souvent unies pour n’en former qu’une seule et unique car, pour moi, elles sont complémentaires et indissociables l’une de l’autre. Au fil des années j’ai pratiqué cette passion régulièrement, notamment en me produisant sur scène. J’aime le contact avec mon public car c’est toujours une expérience incroyable. Et c’est avec grand plaisir que je présenterai mon talent lors du festival Bruxelles Libre Culture !

La ville anonyme, les gens. Courts-métrages.

19.00/22.00 -Auditoire Victor Bourgeois - Faculté d'architecture - Place Flagey

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

OPAC

OPAC - Atelier Théâtre de l'ULB
2ème représentation

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Sip.18

9.00/18.00 - lieux divers

La Faculté d’Architecture initie une Semaine d’innovation pédagogique (SIP), semaine d’activités pédagogiques transversales aux étudiants et enseignants des bachelier et master. Cette semaine est organisée en milieu du second quadrimestre, juste avant Pâques. L’objectif de la SIP est d’expérimenter de nouvelles pédagogies de l’architecture. Elle est axée sur la conception, gestion et réalisation de projets in-situ avec des acteurs de terrain. La SIP s’adresse aux étudiant.e.s de BA3, MA1, Erasmus-in qui seront libérés des cours théoriques et de l’atelier, ainsi qu’aux enseignant.e.s et chercheurs.euses de la Faculté intéressé.e.s d’expérimenter des pratiques pédagogiques innovantes du type workshop in-situ, auto-construction, installations et relevés dans l’espace urbain.

Zone Geek - De E.T. à Stranger Things, qu’est-ce qui a changé ?

17.30/19.00 - PointCulture ULB Ixelles

La conférence retracera tout un pan de la pop culture 80's pour enfin arriver à Netflix, son big data et Stranger Things !
Rien de mieux qu'une mini conférence rien que pour vous faire revivre une époque révolue : celle où tu pouvais rencontrer des Aliens et des chasseurs de fantômes, arroser des Mogwais et errer une journée entière avec Ferris Bueller !
Rembobiner tes cassettes avec un crayon pour économiser les batteries de ton walkman était un art absolu et apprendre le Karaté en retapissant les palissades une nécessité...

Projection de danse contemporaine

19.30/22.00 - Bâtiment H -Local H2215

La question du corps est aujourd’hui au cœur de nombreuses réflexions : normalisation, sexualité, féminisme, politique, art, performance. La danse explore les diverses manières d’être corps, dans son corps, avec des corps, dans des environnements divers.
Quels mouvements, quelles associations, et sur quelles musiques ?
Ces questions seront soulevées par deux court-métrages des chorégraphes belges Sidi Larbi Cherkaoui, Anne Theresa de Keersmaeker et Thierry De Mey.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 14h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Initiation au graffiti
Denis Meyers

13.00 - Avenue Paul Héger

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Le street art envahit les murs du Solbosch ! Chaque mardi du mois de mars, retrouves-nous sur l’Avenue Paul Héger pour une initiation à l’art urbain en compagnie de professionnels. Chaque semaine, de nouveaux artistes et un nouveau projet où échange et créativité iront de concert pour la réalisation d’une œuvre éphémère. Tu n’as pas pu te rendre à l’initiation ? Pas de problèmes car, que tu sois amateur ou artiste confirmé, Bruxelles Libre Culture met à ta disposition des structures de libre expression au sein du campus pendant toute la durée du festival, pour te permettre de laisser, toi aussi, ton empreinte sur le Solbosch ! Viens t’exprimer !

Conservatoire royal de Bruxelles – Tutti Celli

12.30/13.30 - Salle Delvaux - Bâtiment F1

Retrouvez le langage virtuose et sensible du violoncelle par les élèves du Conservatoire royal de Bruxelles.
Au programme, quelques-unes des plus belles pièces du répertoire.

Atelier Chœur de l’ULB

13.00/13.30 - Foyer Culturel Solbosch - Bâtiment F1

Dirigé par Thierry Vallier depuis près de 15 ans, le Chœur de l’ULB est un atelier d'ULB Culture accessible à tous les membres de la communauté universitaire qui souhaitent chanter un répertoire classique.

Le 27 mars, nous vous chanterons deux morceaux :
« Dirait-on » de Morten Johannes Lauridsen et le chœur 2 du « Davidde Penitente » de Mozart, œuvre que nous préparons pour un concert qui se tiendra à l’Hôtel de Ville de Bruxelles le 5 mai 2018 à 20h.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Sip.18

9.00/18.00 - lieux divers

La Faculté d’Architecture initie une Semaine d’innovation pédagogique (SIP), semaine d’activités pédagogiques transversales aux étudiants et enseignants des bachelier et master. Cette semaine est organisée en milieu du second quadrimestre, juste avant Pâques. L’objectif de la SIP est d’expérimenter de nouvelles pédagogies de l’architecture. Elle est axée sur la conception, gestion et réalisation de projets in-situ avec des acteurs de terrain. La SIP s’adresse aux étudiant.e.s de BA3, MA1, Erasmus-in qui seront libérés des cours théoriques et de l’atelier, ainsi qu’aux enseignant.e.s et chercheurs.euses de la Faculté intéressé.e.s d’expérimenter des pratiques pédagogiques innovantes du type workshop in-situ, auto-construction, installations et relevés dans l’espace urbain.

OPAC BAL AIC

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

URBN Courts Métrages « Architecture & Cinéma »

17h00 - Point Culture ULB

Projection de films réalisés par les étudiants de l’Option Architecture et Cinéma de la Faculté d’Architecture de l’ULB. Nous les avons appelées des « Presque-fictions urbaines » parce que ces films sont des reconstructions en images et en sons des lieux urbains qui ont été explorés par les équipes de réalisateurs. Les matériaux de construction de ces fictions ont été trouvés in situ : il s’agit des perceptions et des images que la ville a induites elle-même chez ces réalisateurs.
La presque-fiction urbaine n’est donc pas un film écrit préalablement pour être tourné dans un décor trouvé suite à un repérage. Elle a été dictée par le lieu lui-même, le réalisateur interprétant ce qui est déjà là. L’histoire se révèle par fragments, au fur et à mesure de ces rencontres entre le réel et le lieu. Elle raconte la réalité telle qu’elle s’est présentée, mais aussi l’imaginaire qu’elle a suscité et les perceptions corporelles provoquées.
Ces films ont été réalisés en 2016 et 2017 et traitent de deux thématiques : Interstices et Traces Urbaines, complétées en 2018 par Les limites Urbaines pour dépeindre un portrait en creux de la ville de Bruxelles.

Programmation
Caïssa - 144bpm - Transfert - Trouble - Genèse - Histoire d'un pot de fleur

Du son sur tes Tartines : Electric Miles

13.00/14.00 - PointCulture ULB Ixelles

La sélection des morceaux propose de retracer les étapes clefs du début de l’électrification du combo à partir des options prises par le trompettiste d’utiliser des instruments électrifiés (et montrer aussi que ça ne s’est pas réalisé en un claque de doigts).

La période s’étend des premiers essais en décembre 1967 jusque la consécration de la formule électrique lors du concert donné à l’île de Wight en Angleterre dans le cadre d’un festival pop-rock en Août 1970.

Dans une interview, Herbie Hancock explique cette anecdote : arrivant dans le studio il n'aperçoit pas de piano et demande alors à Miles Davis « Qu'est-ce que je suis venu faire ? ». Miles lui montre un piano électrique et lui demande d'en jouer pour la séance. Au départ la réaction de Herbie Hancock fût de dire : « Quoi ? Je vais jouer sur ce gadget, ce jouet ? ». Mais bientôt le pianiste tombera sous le charme des nouvelles sonorités. Le temps de trouver l'instrument adéquat, il commencera au celesta, puis essayera le piano Wurlitzer avant de trouver la voie du Fender Rhodes.

Culture Meet-UP

19.00 - Bâtiment H - Local H2215

Sous la thématique « Formations artistiques et culturelles à Bruxelles, même combat ? », le workshop Culture Meet-UP explorera la thématique des ressemblances et dissemblances entre les formations artistiques et les formations de gestion dans le domaine culturel.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Maëva Fiston « BABLI »

12.00/13.00 - Foyer Culturel – Campus du Solbosch (bât. F1)

Ancient talent de The Voice Belgique - Saison 5, animatrice TV pour la chaîne jeunesse OUFtivi/ RTBF et étudiante en Communication multilingue, Maéva aux multiples facettes va revisiter quelques morceaux en version acoustique. Passionnée de danse et musique, tous styles et époques confondus, Et complètement éclectique, il y en aura pour tous les goûts dans ce petit voyage à travers divers styles de musiques.

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

Sip.18

9.00/18.00 - lieux divers

La Faculté d’Architecture initie une Semaine d’innovation pédagogique (SIP), semaine d’activités pédagogiques transversales aux étudiants et enseignants des bachelier et master. Cette semaine est organisée en milieu du second quadrimestre, juste avant Pâques. L’objectif de la SIP est d’expérimenter de nouvelles pédagogies de l’architecture. Elle est axée sur la conception, gestion et réalisation de projets in-situ avec des acteurs de terrain. La SIP s’adresse aux étudiant.e.s de BA3, MA1, Erasmus-in qui seront libérés des cours théoriques et de l’atelier, ainsi qu’aux enseignant.e.s et chercheurs.euses de la Faculté intéressé.e.s d’expérimenter des pratiques pédagogiques innovantes du type workshop in-situ, auto-construction, installations et relevés dans l’espace urbain.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 18h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

Chiara Cavatoi

12.00/13.00 - Foyer Culturel – Campus du Solbosch (bât. F1)

Je m’appelle Chiara Cavatoi, étudiante Erasmus italienne.

Durant mon séjour à l’Université, je me suis produite dans des bars et restaurants, mais ce sera la première fois que je performerai à Bruxelles.

Je chante des covers de différents genres et mes chansons inédites, que je transforme principalement en versions acoustiques pendant les performances live. J’ai fait partie d’un duo acoustique (Chiara & Giolì), j’ai prêté ma voix pour l’OST d’une série-tv italienne (NEMO) (musique d’entrée), j’ai enregistré des chansons inédites avec Marf (disponible sur Spotify depuis Février) et Ice Gucci Flame (disponible sur Sound Cloud depuis Février).

OPAC "Tout va bien"

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Une trilogie de Martin Crimp mise en scène par Enora Sbille et interprétée par Blanche Delhausse, Julien Louis et Nora Dinant.

OPAC "Tout va bien"

20h00- Salle Delvaux – Bâtiment F1

Une trilogie de Martin Crimp mise en scène par Enora Sbille et interprétée par Blanche Delhausse, Julien Louis et Nora Dinant.

Vincen Beeckman - Photomaton

11.00/14.00

Particulièrement actif sur la scène artistique bruxelloise, Vincen Beeckman en est devenu, au fil des ans, une figure incontournable. A la fois programmateur à Recyclart, membre des collectifs BlowUp et des Oiseaux Sans Têtes, il est également l’auteur de nombreux projets socioculturels et d’un abondant travail personnel.
De prime abord, ce photomaton présente les aspects d’une cabine traditionnelle, une sorte d’isoloir dans lequel on prend la pose. Mais ici, au contraire d’un dispositif automatisé, le photographe en chair et en os, séparé par une vitre de son modèle, entame la conversation dans l’obscurité. Prenant alors les allures d’un confessionnal, le photomaton questionne, avec ses participants, la notion d’identité. Cette cabine insolite revisitée sera présente à l’ULB à l’occasion de Festival Bruxelles, Libre Culture, invitant les étudiants à participer à cette expérience unique ! Les photos seront à voir sur le site de la CENTRALE : centrale.brussels

Sip.18

9.00/18.00 - lieux divers

La Faculté d’Architecture initie une Semaine d’innovation pédagogique (SIP), semaine d’activités pédagogiques transversales aux étudiants et enseignants des bachelier et master. Cette semaine est organisée en milieu du second quadrimestre, juste avant Pâques. L’objectif de la SIP est d’expérimenter de nouvelles pédagogies de l’architecture. Elle est axée sur la conception, gestion et réalisation de projets in-situ avec des acteurs de terrain. La SIP s’adresse aux étudiant.e.s de BA3, MA1, Erasmus-in qui seront libérés des cours théoriques et de l’atelier, ainsi qu’aux enseignant.e.s et chercheurs.euses de la Faculté intéressé.e.s d’expérimenter des pratiques pédagogiques innovantes du type workshop in-situ, auto-construction, installations et relevés dans l’espace urbain.

Exposition Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB

12h00 à 14h00 - Salle Allende - Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Collectif – L’Intervalle

Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Parcours artistique in situ.
Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle

Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

ArBa-ESA – Peintures Multi-Usages

Bâtiment K - Couloir K2

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

INRACI – Diversité - photographies

Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5/30 mars - Campus du Solbosch

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

6ème édition de la triennale « Photographie & Architecture »

11.00/18.00 - 16 mars / 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.

#URBNexpo

5/30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres.

Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.

Cuarteto Palurdos

12.00/13.00 - Foyer Culturel – Campus du Solbosch (bât. F1)

Deux filles d’origine latino-américaine et deux garçons belges se sont regroupés pour créer un projet de musique fusion. Influencés par de remarquables artistes latino-américaines comme Mercedes Sosa, Lucho Bermudez et Juan Luis Guerra, ils vous invitent à faire un voyage fantastique vers l’Amérique Latine avec la cumbia colombienne, les boleros mexicains et le rythme brésilien! Découvrez leur son acoustique et laissez-vous enchanter par Jenny Azurduy (saxophone et chant), Mónica Landínez (basse), Stijn Denys (guitare-cuatro), Egon Loosveldt (percussion et batterie) et leur son latino !

Jean-Luc Moerman

Façade du bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

Campus du Solbosch

Licencié en communication visuelle et graphisme de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.

PARCOURS sculpté

Du 3 au 30 mars

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants:

Alessandro Filippini - Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
Mario Ferretti -Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
Didier Leemans - Pelouse entre les bâtiments M et F1 - Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
William Sweetlove - -Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

SOIRée de clôture

19.00/01.00 - Bâtiment F1

Pour célébrer la clôture de la première édition du festival Bruxelles, Libre Culture ainsi que du festival Théâtre Ouvert de Bruxelles, une soirée festive et pleine de surprise vous attend pour terminer le mois de mars en beauté. La soirée mènera ensuite à la Nuit des Architectes.

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

blc

festival des arts

L’art est une activité humaine, le produit de cette activité ou l'idée que l'on s'en fait s'adressant délibérément aux sens, aux émotions, aux intuitions et à l'intellect. On peut dire que l'art est le propre de l'humain, et que cette activité n'a pas de fonction pratique définie. On considère le terme « art » par opposition à la nature « conçue comme puissance produisant sans réflexion »1 et à la science "conçue comme pure connaissance indépendante des applications"1. Les Attributs de la peinture, de la sculpture et de l’architecture par Anne Vallayer-Coster, musée du Louvre. Effectivement, les définitions de ce concept varient largement selon les époques et les lieux, et aucune d'entre elles n'est universellement acceptée. Ainsi, pour Marcel Mauss2, « un objet d'art, par définition, est l'objet reconnu comme tel par un groupe ». C'est pourquoi les collections de productions artistiques peuvent être classées et appréciées diversement selon les cultures, les auteurs, les institutions et les époques. En Europe, depuis la fin du XVIIIe siècle3, ce terme recouvre principalement les produits dits des « beaux arts » tels que la sculpture, la peinture, l'architecture, les arts graphiques, et aussi la musique, la danse, la poésie (à prendre au sens classique du terme, le mot poésie désignant à la fois la poésie lyrique, qui correspond au sens moderne de la poésie, la poésie tragique, c'est-à-dire le théâtre et la poésie épique) et la littérature.On y ajoute depuis, parmi d'autres, l'image en mouvement (le cinéma, la télévision, le jeu vidéo, l'art numérique), le spectacle vivant (le théâtre, le mime), la photographie, la bande dessinée, et, plus largement encore, la mode, bien que celle-ci soit plus couramment associée au domaine de l'artisanat de par son usage et sa fonctionnalité. La classification des arts n'est toutefois pas universelle et rechercher une classification unanime semble impossible4, voire un anachronisme5. Cette conception de l'art comme activité autonome, comme production par des artistes d'objets que l'on s'accorde à trouver beaux d'après une préférence de goût, date des XVIIIe et XIXe siècles. Mais on considère souvent que l'art moderne et contemporain ont abandonné la notion de beau ou de style intemporel pour ce qui semble être, très généralement, des principes de transgression ou de rupture6.

x

BLC CONTACT

3-30 Mars 2018

À l’initiative du Vice-recteur aux affaires étudiantes et sociales, aux services à la communauté universitaire et bruxelloise en charge de la politique culturelle, Alain Levêque et sous la coordination d’Ahmed Medhoune, Directeur du Département des services à la communauté universitaire.

Organisateurs
Florian Ghislain : 0498/20.48.02. - blc@ulb.ac.be
Anthony Spiegeler : 0471/40.40.62. - blc@ulb.ac.be

Contact presse
Alexia Cortois : 0475/52.33.46. – alexiacortois@hotmail.com

ULB
Avenue Franklin Roosevelt 50 1050 Bruxelles www.ulb.ac.be

Féminisme en scène

8 mars - 19h à 2h -Foyer Culturel du Solbosch

Le 8 mars, Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes (et non pas Journée de la Femme qui offre de super promotions aussi bien sur les produits ménagers que de beauté), nous rappelle que le combat n’est pas fini, que l’invisibilisation des femmes est toujours bien présente, que les stéréotypes et constructions sexistes ne nous lâchent pas. Une programmation de femmes artistes, concernées et engagées, fera vibrer, par l’intermédiaire de leur art, de leur musique et de leurs textes, la scène du Foyer pendant toute la nuit. Viens donc en profiter et les écouter avec nous !

Festival du Film Scientifique
de Bruxelles

19/25 Mars 2018 - Salle Dupréel - Campus du Solbosch

Les Festival du Film Scientifique de Bruxelles est organisé en marge du Printemps des Sciences depuis 2011 par des étudiants de la Faculté des Sciences et par le Cercle des Sciences. Facile d’accès par sa gratuité et par sa localisation sur le campus du Solbosch de l’ULB, le FFSB a de nombreux objectifs : donner ou redonner goût aux sciences, permettre à chacun, novice, amateur ou expert, de découvrir et comprendre les thématiques actuelles des recherches du monde scientifique. Pour ce faire, en plus de s’aider de l’outil cinématographique, de nombreux intervenants, doctorants, chercheurs, experts, viendront appuyer les différents films, ou encore présenter leurs travaux. Nos actions s’articulent autour de soirées ouvertes à tous et de projections en journée pour les élèves de secondaire.

Festival Théâtre Ouvert

1/30 mars Salle Delvaux

Le Festival Théâtre Ouvert de Bruxelles, hébergé par l’ULB et organisé par le Cercle pour l’Organisation et la Promotion des Arts et de la Culture (Cercle OPAC), propose chaque année un éventail toujours nouveau de talents radicalement étudiants. Le principe est simple : un festival culturel d’étudiants ;, organisé par des étudiants, pour le grand public. Le Festival T.O.B., c’est aussi des soirées emblématiques, des rires, des confidences (si vous avez de la chance !), des concerts et des moments inoubliables, que l’on soit seul ou entre amis. Alors n’hésitez plus ! Si vous avez du temps libre aux mois de mars et avril, venez donc nous rejoindre dans cette magnifique épopée.

Atelier de Musiques Révolutionnaires

6 mars - 15h à 18h - Cercle d’Histoire ULB

Révolte et révolution imprègne tous les domaines de notre société, la musique n’y échappe pas. Musiques révolutionnaires et révolutions dans musique seront le sujet de cet atelier aux travers de discussions, débats, découvertes de morceaux et d’artistes.

Psychofest

22 mars - 18h à 23h - Agora

Cette année encore, le Cercle de Psychologie de l’ULB organise son PSYCHOFEST, un mini festival de musique éclectiques qui se déroule toute l’après-midi et se termine juste avant le TD PSYCHO, pour terminer la soirée en beauté. Nombre d’invités et d’artistes animeront la scène pour votre plus grand plaisir.

MUSEUM NIGHT
FEVER

3 Mars 2018 - 19h00 à 2h00 (Afterparty 01h00 à 06h00)

Pourquoi ne pas vivre l’expérience universitaire dans un autre contexte ? Cette année, le Festival fera partie du parcours de la Museum Night Fever. Le temps d’une soirée, des installations architecturales et des anamorphoses transformeront le cœur du campus du Solbosch en un laboratoire culturel où une exposition présentant la richesse des Collections de l’ULB dialoguera avec une ambiance électronique. Enfin, pour les plus téméraires, des initiations à la pole dance accompagnées de performances théâtrales viendront également agrémenter la soirée. Un beau « melting pot » mettant la diversité culturelle à l’honneur !

Durant la Museum Night Fever, l’Avenue Paul Héger sera transformée par des installations architecturales. Au-delà du simple porte-drapeau, un châssis de peintre, support de l’œuvre, sera utilisé comme balise dans l’espace urbain. Inspiré des travaux de Sol Lewitt et à partir d’un protocole simple et d’une réflexion sur la géométrie du cube, la structure modulaire a été imaginée pour se décliner à l’infini. Par le simple assemblage de tasseaux de deux longueurs différentes, une multiplicité de structures sont possibles, déclinant le motif du cube. Disposées le long de l’Avenue Paul Héger, les structures créées, semblables mais variées, créent une dynamique visuelle et accompagnent visiteurs et passants jusqu’à l’exposition Highlights. Sur ces structures viennent se greffer des toiles de polyester, jouant le rôle de « drapeau » mais aussi et surtout de support d’expression pour les visiteurs. Libres d’appropriation, les toiles pourront accueillir peinture et dessins des étudiants et passants, tout au long du festival. Ainsi, la balise devient une toile publique, annonce de l’exposition.

Préventes :
Museum Night Fever 11€ (à partir du 05 février)
Musuem Night Fever + Afterparty 11€ + 8€ (à partir du 05 février)

Prix D-Day :
Museum Night Fever 15€
Museum Night Fever + Afterparty 15€ + 8€

Semaine d’innovation
pédagogique

26-30 Mars 2018 - 9.00/18.00 - lieux divers

La Faculté d’Architecture initie une Semaine d’innovation pédagogique (SIP), semaine d’activités pédagogiques transversales aux étudiants et enseignants des bachelier et master. Cette semaine est organisée en milieu du second quadrimestre, juste avant Pâques. L’objectif de la SIP est d’expérimenter de nouvelles pédagogies de l’architecture. Elle est axée sur la conception, gestion et réalisation de projets in-situ avec des acteurs de terrain. La SIP s’adresse aux étudiant.e.s de BA3, MA1, Erasmus-in qui seront libérés des cours théoriques et de l’atelier, ainsi qu’aux enseignant.e.s et chercheurs.euses de la Faculté intéressé.e.s d’expérimenter des pratiques pédagogiques innovantes du type workshop in-situ, auto-construction, installations et relevés dans l’espace urbain.

Rencontre avec
YAMO Design

19.00 -Auditoire Victor Bourgeois Campus Flagey

Peu de villes ont autant fasciné les cinéastes étrangers : de Samuel Fuller, filmant dans la maison de bambou le Tokyo de l’après-guerre à Sofia Coppola (Lost in Trabnslation), en passant par Sydney Pollack, Wim Wenders ou Alain Corneau. Tokyo, ville sans centre constituée d’un agglomérat de quartiers-villages, est bien sûr au cœur du cinéma japonais avec l’accent porté chez Yasujirô Ozu ou Hirokazu Kore-Eda sur les relations familiales et le conflit entre la tradition et la modernité. Mais nous n’oublierons pas le courant fantastique ou la sci-fi avec l’incoutournable Godzilla ni les yakuzas de Seijun Suzuki et de Tadeshi Kitano..

Tokyo, star de cinéma
PointCulture

7/14 mars - 20h - PointCulture ULB Ixelles

Dans le cadre du mois de la culture organisé par et à l’ULB en mars prochain, les associations étudiante de la faculté d’architecture portent un projet. CARé et BEdA, souhaitent votre soutien à la bonne mise en place d’une conférence qui prendra place le 20 mars à Flagey. La conférence porte sur l’architecture contemporaine du Maghreb et plus particulièrement sur le travail de deux architectes, et designer algériens : YAMO et Corinne METRAH des bureaux Yamo Design et YA2. La conférence est une ouverture sur l’architecture Maghrébine actuelle et plus spécifiquement l’Algérienne. Par le choix de ces intervenants, nous espérons apporter quelque chose de nouveau aux étudiants et à la communauté facultaire. La conférence du concepteur Yamo « De l’objet à l’Architecture » retrace l’oeuvre d’une vie et son dévouement à l’architecture. Une intervention riche qui agrémentera les archives de conférence filmée dans le cadre facultaire. Nous avons aussi convié l’Ambassade et le consulat Algérien à la conférence. Le BEdA et le CARé proposeront un drink en début et fin d’événement.

# Kino Loop #2
PointCulture

9 mars - 12.00/18.00 - PointCulture ULB Ixelles

Cinéma non-stop gratuit – Prenez le film en marche ! Lors du Kino Loop, une compilation de courts et moyens métrages produits par l’AJC ! sera projetée en boucle de 12h à 18h. Ce mode de projection est librement inspiré des cinémas de gare allemand, les Bali-Kino. L’Atelier Jeunes Cinéastes est un atelier de production bruxellois ouvert à tous, qui produit des films « no-budget ». Nous vous proposons de découvrir 4 films par l’atelier au PointCulture ULB. Le Kino Loop sera ici l’occasion de célébrer le cinéma indépendant bruxellois autour de la thématique actuelle du

Projection de danse contemporaine

27 mars - 19h00 à 22h00 - Local H2215 – Bâtiment H – Campus du Solbosch

La question du corps est aujourd’hui au cœur de nombreuses réflexions : normalisation, sexualité, féminisme, politique, art, performance. La danse explore les diverses manières d’être corps, dans son corps, avec des corps, dans des environnements divers.
Quels mouvements, quelles associations, et sur quelles musiques ?
Ces questions seront soulevées par deux court-métrages des chorégraphes belges Sidi Larbi Cherkaoui, Anne Theresa de Keersmaeker et Thierry De Mey.

SOIRée INAUGURATION

5 mars de 18h00/21h00 - Campus du Solbosch – Bâtiment K + R42 + F1

Le lundi 5 mars 2018, les quatre expositions portées par le festival Bruxelles, Libre Culture seront inaugurées.

Programmation du parcours

Exposition Bâtiment K (2e étage)
Etudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles (ArBa-ESA)
Exposition "Peintures Multi-Usages"


Exposition Bâtiment K (1er étage)
Etudiants de l’INRACI
Exposition "Diversité"
Performances peinture et graffiti : Denis Meyer + Musique Junior Goodfellaz

Départ pour le bâtiment R42 - Performance : Kermesz à l’Est
Exposition Bâtiment R42
Collectif – L’Intervalle (La Cambre)
concert - Peet(77)
Performances : Skate

Départ pour la salle Allende – Performance : Kermesz à l’Est
Exposition Bâtiment F1 – Salle Allende
Exposition "Highlights. La collection d’art moderne et contemporain de l’ULB"
DJ’s - Bar

inscription

Docs à goûter « Maisha ni karata »

21 mars - 17h30 - PointCulture ULB Ixelles

En 1991, Philippe de Pierpont rencontre Zorito, Etu, Innocent, Philibert, Jean-Marie et Assouman.
Ces six enfants vivaient dans la rue, à Bujumbura (Burundi). Il leur a proposé de revenir les filmer aux moments charnières de leur existence. Maisha ni karata confronte les jeunes hommes de 2003, aux adolescents et enfants qu’ils étaient lors des tournages précédents. Que peuvent devenir des enfants qui ont vécu dans la rue dès l’âge de 6 ans ? Quel regard portent-ils maintenant sur le monde et sur eux-mêmes ?
Maisha ni karata. La vie est un jeu de cartes de Philippe de Pierpont, 2003, 69' (Dérives)

URBN Courts Métrages
« Architecture & Cinéma »

28 mars - 17h00 - PointCulture ULB Ixelles

Projection de films réalisés par les étudiants de l’Option Architecture et Cinéma de la Faculté d’Architecture de l’ULB. Nous les avons appelées des « Presque-fictions urbaines » parce que ces films sont des reconstructions en images et en sons des lieux urbains qui ont été explorés par les équipes de réalisateurs. Les matériaux de construction de ces fictions ont été trouvés in situ : il s’agit des perceptions et des images que la ville a induites elle-même chez ces réalisateurs.
La presque-fiction urbaine n’est donc pas un film écrit préalablement pour être tourné dans un décor trouvé suite à un repérage. Elle a été dictée par le lieu lui-même, le réalisateur interprétant ce qui est déjà là. L’histoire se révèle par fragments, au fur et à mesure de ces rencontres entre le réel et le lieu. Elle raconte la réalité telle qu’elle s’est présentée, mais aussi l’imaginaire qu’elle a suscité et les perceptions corporelles provoquées.
Ces films ont été réalisés en 2016 et 2017 et traitent de deux thématiques : Interstices et Traces Urbaines, complétées en 2018 par Les limites Urbaines pour dépeindre un portrait en creux de la ville de Bruxelles.
Le rapport film – architecture se redessine ainsi autour des questionnements thématiques et urbains qui traversent les deux disciplines. Ces thèmes sont non seulement des véhicules interdisciplinaires mais également des générateurs de rapports complexes entre l’objet, le sujet, les outils et les produits de ces recherches sur la ville qui sont les courts-métrages réalisés.

BLC

Bruxelles, Libre Culture

L’Université libre de Bruxelles fera dialoguer, du 3 au 30 mars 2018, la culture et la ville de Bruxelles sur son campus du Solbosch. A travers un jeu d’interactions sensibles entre les œuvres d’art et les bâtiments, des expositions thématiques, la découverte d’installations éphémères, la monstration de la richesse des collections de l’université, un parcours sculpté, une programmation de happenings et des espaces de libre création, des conférences, des projections de films et des concerts, nous défendrons l’idée que la culture est consubstantielle à la vie universitaire et qu’elle touche une variété de publics, tous âges et milieux confondus. « Faire vivre le campus autrement » sous-entend que les visiteurs et les membres de la communauté universitaire puissent trouver dans notre proposition une manière de questionner leur quotidien ainsi que le regard qu’ils portent sur la ville et son champ des possibles.
Notre souhait est de placer ces manifestations en creux des milliers de personne qui déambulent quotidiennement mais également en soirée et pendant le week-end en vue d’ouvrir notre campus et de montrer le foisonnement de nos richesses culturelles. Pour ce faire, il conviendra de communiquer à large spectre afin d’en faire un évènement ouvert au plus grand nombre mais également de collaborer avec de nombreux partenaires comme des Ecoles supérieures des Arts, des institutions culturelles et des artistes de Bruxelles.
L’occasion institutionnelle faisant sens dans le cadre du thème académique de cette année 2017-2018, Diversité, notre volonté est de placer l’ULB sur la cartographie culturelle qui anime Bruxelles en proposant des activités qualitatives, cohérentes et ambitieuses, portées en interne et encadrées par des professionnels actifs dans les métiers de l’art.
En terme de pérennité, nous souhaiterions la reconduite du festival afin que celui-ci puisse prendre la formez d’une biennale avec une thématique vertébrale originale à chaque édition.
A côté des manifestations inédites proposées par les commissaires de ce projet, d’autres acteurs participeront à ce « mois de la culture », comme ULB Culture, les musées de l’ULB, le PointCulture et les étudiants – avec notamment la collaboration de deux évènements culturels majeurs initiés par des cercles : le Festival du Film Scientifique de Bruxelles et le Théâtre Ouvert de Bruxelles.
Un minimum de cinquante activités et de manifestations se dérouleront sur le campus du Solbosch entre le 3 et le 30 mars 2018. Celles-ci se divisent en une série de pôles divers et variés afin d’explorer la Culture et l’Art dans ses innombrables expressions.

Zone Geek - De E.T. à Stranger Things,
qu’est-ce qui a changé ?

27 mars - 17h30 à 19h00 - PointCulture ULB Ixelles

La conférence retracera tout un pan de la pop culture 80's pour enfin arriver à Netflix, son big data et Stranger Things !
Rien de mieux qu'une mini conférence rien que pour vous faire revivre une époque révolue : celle où tu pouvais rencontrer des Aliens et des chasseurs de fantômes, arroser des Mogwais et errer une journée entière avec Ferris Bueller !
Rembobiner tes cassettes avec un crayon pour économiser les batteries de ton walkman était un art absolu et apprendre le Karaté en retapissant les palissades une nécessité...

Du son sur tes tartines « Le rap au féminin »

7 mars - 13h00 à 14h00 - PointCulture ULB Ixelles

Non, le rap n’est pas une affaire d’homme. Le rap est-il une affaire d’homme ? La scène féminine hip-hop est pourtant bien présente depuis le début. Déjà active dans les années 70, elle explose dans les années 80/90 avec de grandes dames telles que Queen Latifah, Missy Elliott ou encore Lauryn Hill… Les rappeuses n’ont aujourd’hui plus peur d’affronter leurs homologues masculins et s’assument. Drogue, sexe, racisme, violence, sont des thèmes qu’elles abordent avec autant de rage que les hommes… Voici nos arguments en forme de morceaux pour vous convaincre. Non, le rap n’est pas une affaire d’homme.

Du son sur tes tartines
« Voyage dans les cœurs de Berlin »

14 mars - 13h00 à 14h00 - PointCulture ULB Ixelles

Portrait musical de cette capitale surprenante, multiple et polycentrique. Bien sûr, les plans orthogonaux, les surfaces froides, les structures régulières. Certes, la rigueur et la justesse. Oui ; le minimalisme et la symétrie. Mais aussi, le romantisme, le goût de l’exotisme, les bifurcations spontanées, choix inattendus portés par l’appel du fun et surtout la dimension polycentrique de cette ville notablement touchée par la hypeculture.
« Durant le siècle dernier, Berlin a connu des vagues de transformations parfois radicales. Ces événements ont d’une part laissé des traces dans la structure même de la ville, et d’autre part ils ont eu un grand impact sur les habitants et aussi sur leurs pratiques urbaines, leur façon de vivre la ville, de la travailler et de la ressentir. […] Même dans son centre, Berlin est considérée comme polycentrique et ne possède pas de centre dominant. »
De la très attendue techno minimale, déviant vers la dub éthérée d’Anika et de Rythm & Sound (Maurizio) en passant par l’abracadabrant Señor Coconut. Cette playlist croque un portrait musical de cette capitale surprenante et multiple. (Eve Decampo)

Du son sur tes tartines
« Vibes d’amour de Kinshasa »

21 mars - 13h00 à 14h00 - PointCulture ULB Ixelles

Zig zag de la pop kinoise de la fin des années 80 jusqu’au dernier hit fraichement sorti. Mettant le soukouss à l’honneur, cette playlist guidera les cœurs blasés à travers des états tantôt coquins tantôt rieurs. Des arrangements toujours classieux, des vibes pétillantes pleines de passion c’est un éclat de Kinshasa que l’on entend d’ici.
« Apparu en 1960, le soukouss (bouger les hanches) est une expression empruntée aux enfants de la rue et qui vient du mot « secouer ». Dérivé de la rumba congolaise, il est notamment popularisé par Tabu Ley « Rochereau » et Franco. Suivront les orchestres des années 1970/1980 comme le Zaiko Langa Langa, Viva la Musica de Papa Wemba, Empire Bakuba de Pepe Kallé, chacun adaptant le soukouss et créant ses propres danses. À la fin des années 1990 début 2000, deux nouveaux concepts dérivés du soukouss mais beaucoup plus accélérés voient le jour : le « ndombolo » et le « tchaku libandas » incarnés par Werra Son, J.B. M’Piana, Koffi Olomidé et bien d’autres »
Au fil des morceaux, des mots délicieux enrobés de mélodies sophistiquées et cadencées ayant le pouvoir d’illuminer les spleens les plus sévères.

(ArBa-ESA)
Peintures Multi-Usages

Du 5 au 30 mars - Campus du Solbosch

Exposition de peintures réalisées par des étudiants de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

Du son sur tes tartines « Electric Miles,
les débuts de l’électrification du combo de Miles Davis »

28 mars - 13h00 à 14h00 - PointCulture ULB Ixelles

Une révolution dans le monde du jazz en explorant la voie de l’électricité et proposant une nouvelle formule inédite. La sélection des morceaux propose de retracer les étapes clefs du début de l’électrification du combo à partir des options prises par le trompettiste d’utiliser des instruments électrifiés.
La période s’étend des premiers essais en décembre 1967 jusqu’à la consécration de la formule électrique lors du concert donné à l’île de Wight en Angleterre dans le cadre d’un festival pop-rock en Août 1970.
Miles Davis, à l’encontre d’une critique peu réceptive aux changements, va pourtant dix années après l’album KIND OF BLUE (1959) opérer à nouveau une révolution dans le monde du jazz en explorant la voie de l’électricité et proposant une nouvelle formule inédite. Il ne va cesser d’aller de l’avant, créant une véritable « école ». Il va s’entourer de musiciens capables de développer ses concepts musicaux, catalysant le potentiel de chacun pour un ensemble jazz-fusion.

Rencontre « Bufférence : désigner le vainqueur »
We-Search, la recherche par et pour les étudiants

24 mars - 14h00 à 18h00 - PointCulture ULB Ixelles

En proposant un format d'événement mêlant présentations, tables de discussion et buffet convivial, le projet We-Search ambitionne de proposer une nouvelle façon, plus interactive, de mettre en débat la recherche scientifique, produite par les étudiants.
La Bufférence, c’est tout à la fois un buffet, une conférence, des tables de discussion, le lieu de débats en toute convivialité…
Point d’orgue de l’année académique pour le projet, elle est le moment de mise en confrontation des recherches réalisées par les étudiants avec le monde académique. La Bufférence est aussi un moment de convivialité où les intervenants et le public sont amenés à discuter autour de tables de discussion tout en mangeant. Le projet met ainsi en présence des chercheurs, des doctorants et des étudiants, qui, assis à la même table, sont amenés à discuter directement entre eux. Le format des tables de discussions et buffet, se veut ainsi différer des modes de transmission du savoir traditionnels au monde académique tels que les conférences.
Entrée libre - Inscription souhaitée

Conférence : La physique quantique se dessine

21 mars - 19h00 - Bâtiment H

Mathieu Burniat et Thibault Damour publient en 2015 « Le Mystère du monde quantique » aux éditions Dargaud. Mathieu Burniat est dessinateur de bandes dessinées et a publié de nombreux albums chez Dargaud et Thibault Damour est un physicien théoricien français de renom. Cette bande dessinée explique l’histoire de la physique quantique par le biais du dessin. En 2016, ils ont donné une conférence dessinée à l’université de Maine. Cette conférence donnée par Thibault Damour et illustrée par Mathieu Burniat, que nous aimerions reproduire à l’ULB, permet une belle rencontre de l’art et de la science, des domaines trop peu souvent réunis.

Culture Meet-UP

28 mars - 19h00 - Bâtiment H

Sous la thématique « Formations artistiques et culturelles à Bruxelles, même combat ? », le workshop Culture Meet-UP explorera la thématique des ressemblances et dissemblances entre les formations artistiques et les formations de gestion dans le domaine culturel.

Cycle de projections cinématographiques

12 au 15 mars - 18h45 - Bâtiment H

Pendant une semaine, chaque soir sera l’occasion d’une expérience cinématographique. En partenariat avec le Cinéphage, ces projections permettront d’explorer différents univers. Une introduction par des étudiants en Arts du spectacle permettra une entrée plus précise sur le sujet. « Des hommes des Dieux », « Get out », « Huitième jour », « 120 battements par minute » seront à l’affiche.

Cabinet Double Mafia - Initiation au graffiti

6 mars - 13h00 - Avenue Paul Héger

Le street art envahit les murs du Solbosch ! Chaque mardi du mois de mars, retrouves-nous sur l’Avenue Paul Héger pour une initiation à l’art urbain en compagnie de professionnels. Chaque semaine, de nouveaux artistes et un nouveau projet où échange et créativité iront de concert pour la réalisation d’une œuvre éphémère. Tu n’as pas pu te rendre à l’initiation ? Pas de problèmes car, que tu sois amateur ou artiste confirmé, Bruxelles Libre Culture met à ta disposition des structures de libre expression au sein du campus pendant toute la durée du festival, pour te permettre de laisser, toi aussi, ton empreinte sur le Solbosch ! Viens t’exprimer !

Vincen Beeckman - Photomaton

Les 13, 22 et 30-03 2018 - 11.00 / ,14.00

Particulièrement actif sur la scène artistique bruxelloise, Vincen Beeckman en est devenu, au fil des ans, une figure incontournable. A la fois programmateur à Recyclart, membre des collectifs BlowUp et des Oiseaux Sans Têtes, il est également l’auteur de nombreux projets socioculturels et d’un abondant travail personnel. A Bruxelles, en Belgique, en Afrique ou ailleurs, Vincen Beeckman développe un travail ancré dans le quotidien. A travers son objectif, la banalité se mue en véritable objet de curiosité. A partir de situations ordinaires, le photographe entreprend des recherches et tisse de nombreux récits. Le médium photographique est aussi le moyen de nouer un dialogue avec les populations locales dont il se propose de relater l’environnement. Dans cet esprit de rencontres, il réalise de nombreuses interventions dans l’espace public. C’est également le cas de son Photomaton ambulant avec lequel il a sillonné la Belgique et la France. De prime abord, ce photomaton présente les aspects d’une cabine traditionnelle, une sorte d’isoloir dans lequel on prend la pose. Mais ici, au contraire d’un dispositif automatisé, le photographe en chair et en os, séparé par une vitre de son modèle, entame la conversation dans l’obscurité. Prenant alors les allures d’un confessionnal, le photomaton questionne, avec ses participants, la notion d’identité. Cette cabine insolite revisitée sera présente à l’ULB à l’occasion de Festival Bruxelles, Libre Culture, invitant les étudiants à participer à cette expérience unique ! Les photos seront à voir sur le site de la CENTRALE : centrale.brussels Un projet de la CENTRALE for contemporary art, Bruxelles

Impro-voc

20 mars à 20h – 22h30 - Avenue Paul Héger

" Une surprenante soirée avec l'Improvocation"
Acteurs amateurs mais non moins chevronnés de la scène, les étudiants d’Impro-Vocation montrent leur talent au cours d’une joute d’improvisation. Ici, c’est par le geste, la parole et le silence que s’affrontent ces étudiants pour notre plus grand plaisir.
"Habituellement, on vous donne rendez-vous à la Salle Delvaux pour des matchs d’impro. Mais cette fois, c’est dans un auditoire et pour un concept inédit ! Enivrant, choquant, gênant, triste ou drôle, vous êtes susceptibles de passer par tous ces états. Vous pourrez peut-être aussi y croiser des pirates dans un sous-marin, Friends à la façon médiévale ou encore des étudiant-e-s en 2178. On fera tout pour vous faire voyager et vibrer."

SOIREE DE CLOTURE

30 mars - 19.00/01.00 - Bâtiment F1

Pour célébrer la clôture de la première édition du festival Bruxelles, Libre Culture ainsi que du festival Théâtre Ouvert de Bruxelles, une soirée festive et pleine de surprise vous attend pour terminer le mois de mars en beauté. La soirée mènera ensuite à la Nuit des Architectes.

Mattam - Initiation au graffiti

13 mars - 13h00 - Avenue Paul Héger

Le street art envahit les murs du Solbosch ! Chaque mardi du mois de mars, retrouves-nous sur l’Avenue Paul Héger pour une initiation à l’art urbain en compagnie de professionnels. Chaque semaine, de nouveaux artistes et un nouveau projet où échange et créativité iront de concert pour la réalisation d’une œuvre éphémère. Tu n’as pas pu te rendre à l’initiation ? Pas de problèmes car, que tu sois amateur ou artiste confirmé, Bruxelles Libre Culture met à ta disposition des structures de libre expression au sein du campus pendant toute la durée du festival, pour te permettre de laisser, toi aussi, ton empreinte sur le Solbosch ! Viens t’exprimer !

Kid’s day – Journée des enfants et des familles

7 mars - 9h30 à 11h30 - 14h à 16h -Campus du Solbosch

Les enfants aussi sont mis à l’honneur durant le festival Bruxelles, Libre Culture. Venez découvrir avec eux les ressources cachées du campus !
Au programme : visites guidées des expositions et du campus du Solbosch, jeux, activités créatives et surprises à découvrir en famille.

Hedi Baka - Initiation au graffiti

20 mars - 13h00 - Avenue Paul Héger

Le street art envahit les murs du Solbosch ! Chaque mardi du mois de mars, retrouves-nous sur l’Avenue Paul Héger pour une initiation à l’art urbain en compagnie de professionnels. Chaque semaine, de nouveaux artistes et un nouveau projet où échange et créativité iront de concert pour la réalisation d’une œuvre éphémère. Tu n’as pas pu te rendre à l’initiation ? Pas de problèmes car, que tu sois amateur ou artiste confirmé, Bruxelles Libre Culture met à ta disposition des structures de libre expression au sein du campus pendant toute la durée du festival, pour te permettre de laisser, toi aussi, ton empreinte sur le Solbosch ! Viens t’exprimer !

Denis Meyers - Initiation au graffiti

20 mars - 13h00 - Avenue Paul Héger

Le street art envahit les murs du Solbosch ! Chaque mardi du mois de mars, retrouves-nous sur l’Avenue Paul Héger pour une initiation à l’art urbain en compagnie de professionnels. Chaque semaine, de nouveaux artistes et un nouveau projet où échange et créativité iront de concert pour la réalisation d’une œuvre éphémère. Tu n’as pas pu te rendre à l’initiation ? Pas de problèmes car, que tu sois amateur ou artiste confirmé, Bruxelles Libre Culture met à ta disposition des structures de libre expression au sein du campus pendant toute la durée du festival, pour te permettre de laisser, toi aussi, ton empreinte sur le Solbosch ! Viens t’exprimer !

Highlights. La collection d’art moderne
et contemporain de l’ULB
Exposition de peintures et sculptures

5 au 30 mars - Salle Allende – Bâtiment F1

La collection de l’ULB invite à découvrir les richesses des collections d’art moderne et contemporain de l’ULB. Au gré d’un parcours scénographique revisité par les étudiants en architecture d’intérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, une quarantaine d’artistes seront exposés, parmi lesquels Pierre Alechinsky, Serge Vandercam, Marc Mendelson, Antoine Mortier, Jean-Pierre Maury, André Willequet, Jacques Lacomblez, Elise Delbrassine ou encore Camille de Taeye. Trois sections thématiques révèleront les différentes approches du réel, de la figuration à l’abstraction géométrique ou gestuelle. Peintures, sculptures et photographies acquises au fil des années offrent ainsi un échantillon de l’art belge du XXe et XXIe siècles.

Commissaires artistiques : Anthony Spiegeler et Laura Neve Editeur responsable : Ahmed Medhoune Coordination : ULB Culture Graphiste : Geluck-Suykens d’Andrimont – Anne Thirion-Pie

Heures d’ouverture : Lundi-Mardi 12h-14h Mercredi-Jeudi-Vendredi 12h-18h Samedi 14h-18h

Collectif – L’Intervalle

5 au 30 mars - Atrium - Bâtiment R42

Exposition des installations artistiques réalisées par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre. Parcours artistique in situ.

Commissaires artistiques : Collectif L’Intervalle
Heures d’ouverture : Entrée libre durant les heures de cours

Diversité – INRACI
Exposition de photographies

5 au 30 mars - Bâtiment K

Exposition de photographies sur la diversité culturelle et sociale proposée par les élèves de l’INRACI (Institut de radioélectricité et cinématographie). Par l’intermédiaire d’une confrontation sensible entre des projets individuels et des travaux collectifs, ces jeunes photographes proposent d’aborder les différences de manières inclusives et complémentaires. Cà et là, les thèmes mettent en exergue des questions inhérentes aux genres, aux « minorités », aux « clivages corporels », aux « migrations », aux « formes religieuses » ou aux « disparités financières ».

Antoine DBF

5 au 30 mars - Bâtiment K

L’installation photographique prend place dans des espaces résiduels, à l’instar du street-fishing et du graffiti. Des éléments fonctionnels tels que des murs de soutènement, cages d’escaliers de parkings, passages cochers, hangars en tôle ou cabines techniques deviennent supports d’expression.
L’installation se fait suivant les codes du street-art par un placage sauvage nocturne de photos en grand format aux endroits stratégiques choisis. Ainsi, la visibilité, une perspective ou un éclairage déterminent le choix du lieu d’affichage.
Plutôt qu’une exposition conventionnelle, l’ensemble forme un parcours inattendu à travers le campus et ses espaces oubliés – dont la fonction trop pragmatique les rendait jusque-là presque invisibles.

6ème édition de la triennale
« Photographie & Architecture »

16 mars au 13 mai - Campus Flagey

La 6e édition de la Triennale « Photographie et Architecture » traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus, par la photographie et par le texte.
Pour cette édition, Marc Mawet, commissaire et fondateur de la triennale, a voulu mettre l’accent sur la dimension éditoriale de l’exposition en invitant 14 auteurs à se joindre à lui pour qu’ils apportent leur éclairage personnel sur les sujets abordés.
Bien plus que d’adjoindre des descriptions ou des commentaires, il s’agit bien d’offrir ici des interprétations singulières d’architectes, de philosophes, d’anthropologues, de criminologues ou journalistes de l’université ou d’ailleurs qui décryptent le réel en toutes décomplexions.


Commissaires artistiques : Marc Mawet

Lieu : Musée de la Faculté d’Architecture – Campus Flagey

crédit photo : Nick Hannes

#URBNexpo
PointCulture ULB Ixelles

Du 7 février au 30 mars - PointCulture ULB Ixelles

Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles au sein de différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.
Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres. Dessiner, photographier, construire, peindre, graver, performer ou encore graffer, … Tout est permis. Tous ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.
Les artistes invités, Thomas Mazzarella et Aurore d’Utopie – asbl TOUT, ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre.
- Participez à la création d'une grande fresque collective haute en couleur tout en jouant avec la texture du papier collant multicolore.
- Gaufres de Bruxelles pour vous réchauffer et découverte du nouvel espace café.

HAPPENINGS

3 au 30 mars - 12h00 à 13h00 (13h30) -Scène NENU - Avenue Paul Héger

Durant le Festival, les Arts de la scène seront à l'honneur et investiront le campus chaque midi. Retrouve-nous sur l'Avenue Héger pour découvrir les talents artistiques de ton Université! Musique, danse, poésie, théâtre... Prends une pause, installe-toi sur les marches du foyer et laisse-toi entraîner par l'ambiance festive du moment ! Et que s’éveillent en toi l’Art et la Culture !

« Adrien, Sub et Texture »

5 mars - 12h00 à 13h00 - Avenue Paul Héger

Des sons qui oscillent, se balancent, s'accumulent, se frottent et s'entrechoquent dans un cocon d'énergie naturelle, de basses profondes et de vagues teintées de la couleur orangée du soleil.

Adrien vient de terminer un Master en musique électroacoustique et composition acousmatique à Arts² à Mons. Aujourd'hui basé à Bruxelles, il est soutenu par Futur Sound Brussels et est un ancien lauréat du programme d'accompagnement "Ça Balance Electro" à Liège. Il compose aussi pour le théâtre, aide des groupes de jazz en tant qu'ingénieur son et donne des conférences dans différents festivals, notamment au Brussels Electronic Marathon et au Listen! A Futur Music Festival.

Sa musique alterne entre abstraction, techno, House et Drum and Bass.

Jean-Luc Moerman

5 au 30 mars - Bâtiment K

Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Libres et sinueuses, ses lignes graphiques s’entrecroisent et s’apparentent aux motifs des tatouages. Son travail prend possession de nombreux espaces publics et privés et est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamps, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex, Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales.

Collectif Mécanique discursive

5 au 30 mars - Bâtiment F1

Les féroces gravures de Frédéric Penelle dialoguent avec l’art visuel de Yannick Jacquet pour questionner, de manière ludique et précise, le sens du monde, de l’origine de la poule et de l’œuf, des scientifiques et de leurs machines, du cerveau et de ses hallucinations. Cette démonstration qui utilise un procédé de projection lumineuse permet de prendre possession d’un espace qui n’est habituellement pas prévu à ces fins en vue d’interpeller le spectateur. Par le biais d’une installation réalisée à l’aide de dessins et de séquences vidéo projetées, ces artistes transforment un lieu pour qu’il devienne, le temps d’un instant, un espace d’exposition et de questionnements.

Jérôme Considérant

5 au 30 mars - Campus du Solbosch

Jérôme Considérant a d’abord travaillé dans l’imprimerie, le web design et le lettrage publicitaire où il a eu accès à une banque de données de pictogrammes devenus la caractéristique de son travail artistique. En 2009, il est le lauréat du Prix du Hainaut Arts plastiques. Depuis 2000, cet artiste, continuellement en train de dessiner, enchaîne les commandes publiques et les expositions en Belgique.
Jérôme Considérant détourne la logique sémantique du pictogramme et anticipe avec humour sur l’avènement d’une société aussi absurde qu’analphabète. Ses personnages inexpressifs, étrangement familiers, apparaissent dans des mises en scène délirantes qui débouchent sur de multiples interrogations. Classiques de l’histoire de l’art, société de consommation, dictature des gadgets, désordre écologique, derrière chaque image au contenu soi-disant simple se cache autant de sarcasmes bien tendus. Si Jérôme Considérant fait bien partie des agitateurs d’idées et d’images en phase avec une certaine tradition de l’art belge, son langage n’en est pas moins subtilement universel.

PARCOURS sculpté

3 au 30 mars - Campus du Solbosch

Par l’intermédiaire de ce parcours sculpté, de nouvelles œuvres seraient placées çà et là sur le campus en confrontation avec les sculptures actuelles du patrimoine universitaire. Nous proposons d’exposer le travail des artistes suivants :

1 Alessandro Filippini Du 3 au 30 mars Pelouse devant le bâtiment R42 (côté Roosevelt)
2 Mario Ferretti Du 3 au 30 mars Pelouse devant le bâtiment A (côté Roosevelt)
3 Didier Leemans Du 3 au 30 mars Pelouse entre les bâtiments M et F1 Avenue Paul Héger (au-dessus des colonnes en béton)
4 William Sweetlove Du 3 au 30 mars Avenue Paul Héger + Autres lieux non spécifiés

Tutti Celli | Midis Musicaux de l'ULB

27 mars - 12h30 à 13h30 - Campus du Solbosch

Retrouvez le langage virtuose et sensible du violoncelle par les élèves du Conservatoire royal de Bruxelles. Au programme, quelques-unes des plus belles pièces du répertoire.